Chronique·Coup de coeur

Chronique Bienvenue à Night Vale de Joseph Fink et Jeffrey Cranor. 

Une nouvelle chronique pour aujourd’hui et pas des moindres puisqu’il s’agit d’un gros gros gros coup de cœur ! C’est Lemon June qui m’a donné envie de lire ce livre elle parlait d’une bombe d’étrangetés, et c’est ce que j’ai eu, je vous laisse découvrir ce que j’en ai pensé…

Résumé : 

Night Vale : une sympathique communauté au cœur du désert, où de mystérieuses lumières nous survolent pendant que nous faisons tous semblant de dormir. Un endroit à part, peuplé de spectres, d’anges et d’extraterrestres, où prennent vie théories conspirationnistes et légendes urbaines… une ville où il ne fait pas bon croiser les créatures encapuchonnées qui ont investi le nouveau parc à chiens interdit au public, où la police secrète a pignon sur rue, où l’acquisition d’un poisson rouge vous fera vous poser des questions sur son régime de souris, où certains jours de la semaine sont annulés à cause de contraintes de calendrier : bienvenue à Night Vale.

Mon avis :

On va suivre deux personnages féminins, Diane et Jackie, l’une est la mère d’un adolescent d’environ 15 ans qui peut se transformer en tout et n’importe quoi, en animaux, en objets … Ce qui me fait penser à la période de l’adolescence, quand on se cherche un style… L’autre a 19 ans, elle est coincée dans le temps, ces deux personnages que tout oppose ne s’apprécie guère. Mais elles vont être confrontée à un mystère de taille…

Imaginez, dans une ville où règne l’étrangeté, où aucune logique n’existe, ce que peut être un MYSTÈRE !!!

L’intrigue est très prenante. Les 100 premières pages permettent de découvrir l’univers, pour moi c’est indispensable même si c’est un peu long et compliqué à comprendre au début, on en a besoin pour mieux « déconstruire » notre logique, pour oublier tout ce qui est, pour nous, la norme et à l’inverse l’absurdité. Ce qui nous permet de mieux comprendre l’histoire, d’entrer vraiment dans cet univers et de comprendre le deuxième sens des phrases. Ce livre me fait penser aux fables de Jean de La Fontaine, car il y a un sens aux phrases qui nous rappelle que nous aussi nous vivons dans un monde plein d’absurdités. Bien sûr dans l’histoire c’est exagéré mais pour qu’on les voit comme le nez au milieu de la figure. La Fontaine se servait des animaux pour parler du roi et lui faire la morale en se moquant de lui. Ici l’auteur se sert d’absurdités mais si on remplace certains mots on se rend compte qu’on peut très bien construire une phrase logique qui dénonce notre société.

Cet univers, comment le décrire, à Night Vale l’étrangeté, c’est la norme, la théorie du complot, une réalité mais le pire c’est que c’est tout à fait  normal pour les habitants de Night Vale… Toutes nos idées les plus délirantes, les impostures, les arnaques prennent vie dans cet univers. Je trouve ça génial, on se libère, on oublie tout, on se laisse submerger par cette histoire.

Avec ce livre j’ai rigolé, angoissé, j’ai eu l’impression de sombrer dans la folie, l’étrangeté m’envahissait. En sortant du livre le soir, j’avais l’impression que dans « notre monde » tout était étrange, j’adorais le lire avant de me coucher, j’étais vraiment dans l’ambiance. On a vraiment tout un tas d’émotions, on est retourné dans tout les sens, on part vraiment loin !

Pour les personnages j’ai préféré Jackie à Diane mais toutes les deux avaient leurs moments où je m’attachais à elles et les moments où je ne les comprenais pas. Je me suis aussi beaucoup attaché au fils de Diane, un enfant un peu « perdu » qui se cherche…

Dans ce livre il n’y a pas de romance amoureuse à proprement dit, on entend parler d’une romance rapidement mais ce n’est vraiment pas ce qu’on retient à la fin, le seul amour dont on peut parler, c’est l’amour « mère-enfant », très fort. Il y a aussi une amitié qui va se créer, une amitié forte, où les deux personnes se soutiennent jusqu’au bout… C’est vraiment très beau !

Pour moi ce roman est très original car tout est illogique, ça ne veut rien dire et c’est génial, il y a un tas de phrases qui n’ont ni queue ni tête, vous avez déjà dû le remarquer dans le résumé !

Le tout petit moins de ce gros gros coup de cœur, c’est la fin, qui était un peu rapide pour moi. En revanche j’ai adoré le texte de fin, celui qui résume la situation maintenant que le mystère est résolu. J’ai adoré le lire et le relire, il est beau, merveilleusement bien écrit, ça résume vraiment l’histoire, j’en ai même versé ma petite larme j’avais l’impression de m’envoler loin de ces personnages attachants et de cette ville, je ne voulais pas partir et refermer ce livre…

Ce roman est une adaptation du podcast américain disponible sur YouTube, mais il est aussi traduit en français sur le site http://valnuit.blogspot.fr/, pour ceux qui sont intéressé n’hésitez pas vous pourrez d’ores et déjà découvrir le style de l’auteur mais en audio 🙂 Et puis les podcasts peuvent être écouté avant, après, ou en même temps que la lecture du livre car ce sont deux histoires distinctes.

En conclusion :

Un gros coup de cœur, pas de romance et ça fait du bien, un livre juste dingue, qui vous fait perdre la tête qui vous rend fou et qui vous fait vous poser des questions… J’ai vraiment adoré l’intrigue, l’écriture, l’ambiance, l’univers… Je le conseille vraiment mais accrochez vous !!!

Et voilà c’est tout pour aujourd’hui, n’oubliez pas de cliquer sur le petit pouce, de partager, de vous abonner, ou même de commenter ! A la prochaine !!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s